Les grands groupes s’engagent pour le développement des PME et leurs projets innovants

PAR-TECH

Le dispositif Par-tech > Objectifs

Depuis 2003, le CREATI porte en Aquitaine, le dispositif ParTech - Partenariats Technologiques industriels.

Objectif : permettre aux PME aquitaines d’être accompagnées techniquement par un grand groupe à l’occasion d’un projet de R&D.

 

Jusqu’en 2011, ParTech était instruit sous forme d’actions collectives ParTech, financées par le Conseil régional d’Aquitaine, l’Etat (DIRECCTE) et les fonds européens FEDER. Depuis 2012, le CREATI et le Conseil régional d’Aquitaine prolongent ce dispositif ParTech sous forme d’accompagnements individuels de type FAAC (Fonds Aquitain d’Aide au Conseil) Innovation, en lien avec l’agence Aquitaine Développement Innovation.

 

Le Conseil régional d’Aquitaine souhaite en effet encourager les Grands Groupes à devenir de véritables locomotives économiques en collaborant avec les PME dès les premières phases de développement de leurs produits ou services, passant d’une logique de sous-traitance à une logique de co-développement. Le transfert de technologies constitue un levier essentiel de ce changement culturel dont l’effet attendu est de faire grandir les « pépites » industrielles régionales dans le cadre de partenariats de qualité avec les grandes entreprises industrielles membres du CREATI.

 

Objectifs :

  • Transfert de technologies en direction de PME, de TPE ou de jeunes « pousses ». Pour ces entreprises, il s’agira de bénéficier des moyens, compétences et savoir-faire des grands groupes du CREATI pour acquérir une meilleure maîtrise des technologies et des outils industriels nécessaires à leur développement (introduction de compétences nouvelles ou complémentaires) et/ou leur diversification (nouveaux produits ou activités).

  • Partenariat R&D et Innovation : il s’agit de bâtir un véritable outil d’amorçage à la R&D collaborative en initiant un partenariat d’égal à égal à long terme de type « co-développement ». L’objectif sera aussi de permettre aux PME d’intégrer des projets d’innovation à fort potentiel (caution technique et économique renforcée par le partage des risques par le grand groupe).