Les grands groupes s’engagent pour le développement des PME et leurs projets innovants

Une action créati

Contacts


Président du CREATI Aquitaine


ADI – Aquitaine Développement Innovation

Une action CREATI > Actualités

Actualité du 27 01 2015 [ - ]

Réunion CREATI du 6 mars 2014 - IPB

45 personnes du Réseau CREATI, dont des représentants d’Apave Groupe, Cetim, EDF, Schneider Electric, Sogeti, Thales et Total ont répondu à l’invitation de François Cansell, Directeur de l’Institut Polytechnique de Bordeaux. Partenaire du CREATI depuis plusieurs années via l’ENSCPB, l’une des 8 écoles d’ingénieurs du groupe, l’IPB entretient des relations étroites avec le monde industriel. Il dispose de plateaux techniques pouvant accueillir des entreprises qui souhaitent nouer des partenariats, et sensibilise ses étudiants au montage de projets innovants. L’IPB est membre du réseau des INP (Instituts Nationaux Polytechniques) dont les 4 sites (Bordeaux, Grenoble, Lorraine et Toulouse) rassemblent, dans 30 écoles, 15 % des ingénieurs formés par an en France.

> Plus d’infos :https://www.ipb.fr/

 

Présentation de la cellule de transfert technologique BrivaTech et exemples d'applications (Université de Bordeaux / CNRS / IPB) / Alexander Kuhn, Stephane Reculusa

L’ISM (Institut des Sciences Moléculaires) est l’un des 12 laboratoires de recherche rattachés à l’IPB. Il rassemble lui-même 10 groupes de recherche, dont « NanoSystèmes Analytiques ». Alexander Kuhn, Professeur à l’IPB et membre de ce groupe, nous en présente les travaux organisés autour de 4 domaines :

·        Capteurs chimiques pour la biologie (sondes moléculaires pour la détection d’espèces d’intérêt biologique, biocapteurs électrochimiques)

·        Imagerie aux échelles micro/nano (outils optiques pour l’imagerie & méthodes couplées d’exaltation, imagerie électrochimique)

·        Nanostructures fonctionnelles (micro/nanogels pour la délivrance de médicaments, électrodes nanostructurées, particules inorganiques fonctionnelles)

·        Electrochimie des biosystèmes (analyse cellulaire & subcellulaire, électrochimie des protéines ou peptides, transferts d’électrons dans l’ADN)

« Le lien Formation / Recherche / Valorisation est important pour l’IPB », ajoute Alexander Kuhn. Le groupe de recherche NanoSystèmes Analytiques s’appuie pour cela sur la cellule de transfert de technologies BrivaTech animée par Stephane Reculusa. Celui-ci présente 3 exemples de valorisations réussies :

·        L’imagerie des cornéocytes (cellules superficielles de l’épiderme) pour l’industrie cosmétique, par réseau de fibres optiques directement sur la peau

·        Le développement d’un vecteur de délivrance contrôlé de l’insuline, pour le traitement du diabète de type 1

·        Le contrôle des particules dissymétriques fonctionnalisées « Janus », dont les applications sont nombreuses : papier électronique (encre électronique), nanoélectronique, catalyse chimique, stabilisation d’émulsions, médecine, photovoltaïque.

> Plus d’infos :http://www.ism.u-bordeaux1.fr/spip.php?rubrique1 - http://nsysa.ism.u-bordeaux.fr/brivatech - http://www.particules-janus.fr/

 
 

Innovez en Aquitaine, le Réseau Régional de l'Innovation / Marie-Emmanuelle Fréour

Le « Réseau Régional de l’Innovation » rassemble environ 200 structures dont une centaine de membres prescripteurs de la PTR (Prestation Technologique Réseau). Il se donne cette année une nouvelle ambition, portée par une nouvelle identité : « Innovez en Aquitaine ». 2 objectifs stratégiques :

·        Augmenter la détection / stimulation de TPE et PME primo-innovantes (50 % des entreprises n’ont pas encore franchi le cap de l’innovation)

·        Développer l’innovation sous toutes ses formes, grâce à une nouvelle gouvernance partagée (Conseil régional d’Aquitaine, État, Bpifrance, CCI Innovation, Chambre des Métiers et de l’Artisanat Région Aquitaine) et à l’animation de l’écosystème d’innovation en Aquitaine.

Marie-Emmanuelle Fréour, animatrice du Réseau, affirme sa volonté de co-construire des actions communes CREATI / « INNOVEZ EN AQUITAINE » au service des TPE et PME innovantes.

> Plus d’infos : http://www.aquitaine-developpement-innovation.com/reseau-regional-de-l-innovation.html#.U3Cfg1N9lR0

 

IIDRE "Géolocalisation en temps réel - Technologie Zigbee" / Michel Seyrac

L’entreprise IIDRE Automate a été créée en 2012. Elle commercialise une solution basée sur un réseau de capteurs (technologie « Zigbee ») fournissant une géolocalisation continue indoor/outdoor, autonome et de très grande précision. Baptisée INEO, cette solution a bénéficié d’une PTR Design pour sa mise au point. Elle permet une localisation en temps réel (traitement à la seconde) avec des ondes 100 fois moins puissantes que celles d’une borne Wifi, ce qui autorise une utilisation sur zones à risques. La cible est professionnelle :

·        Gestion des accès sur sites industriels sensibles

·        Traçabilité de pièces pour maintenance aéronautique (couplage possible avec capteurs de température et d’humidité)

·        Logistique (suivi de colis importants)

·        Suivi des malades d’Alzheimer (couplage possible avec un capteur de chute)

·        Événementiel

IIDRE a bénéficié d’un partenariat avec Sogeti pour l’intégration de la technologie dans un processus industriel. Elle recherche actuellement d’autres partenaires technologiques pour développer des projets spécifiques.

 > Plus d’infos : http://iidre.com/IIDRE/

 

Xamen Technologies "Conception et fabrication de drones" / Philippe Barthomeuf

Jeune Entreprise Innovante créée en 2012, Xamen Technologies a tout de suite choisi de grandir en recrutant des profils d’experts dans des domaines très complémentaires : concepteur de châssis, pilote d’aéromodèles, gestionnaire. Sa stratégie : se différencier en innovant selon les besoins de ses clients et prospects sur le terrain. Son PDG, Philippe Barthomeuf raconte : « Nous avons mis au point tout récemment le LE 4-8X, un aéronef télépiloté doté de bras interchangeables afin de s’adapter beaucoup plus facilement aux différents scénarios décrits par l'arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord. C’est le premier drone modulable à obtenir l’homologation S2-S3 de la DGAC. Couvrant des marchés très différents (agriculture, industrie, tourisme, promotion immobilière, suivi de chantiers), il permet à son utilisateur d’avoir une capacité d’emport différente (caméras, appareils photos) selon ses besoins. » Autres innovations pratiques simples qui font la différence : l’intégration d’une poignée de transport sur le châssis de ses engins, ou encore la présence d’un capteur sur le dessus de l’appareil pour l’inspection des ouvrages d’art par en-dessous. L’entreprise a également travaillé avec la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques pour le suivi des inondations de janvier 2014.

Pour continuer à innover, Xamen Technologies souhaite développer de nouveaux partenariats techniques avec les membres du réseau CREATI.

> Plus d’infos : http://www.aetos-aquitaine.fr/actualite.php?n=52

 

Projet TAC "Système d'aide à la maintenance industrielle distante grâce à la réalité augmentée" / Sébastien Bottecchia

Lauréat du Concours d’aide à la création d’entreprise de technologies innovantes dans la catégorie Emergence en juillet 2013, le projet TAC (Télé-Assistance Collaborative) est basé sur l’utilisation de lunettes de réalité augmentée permettant de guider un opérateur de maintenance grâce à des indices virtuels. Le projet est développé par 3 ingénieurs de l’ESTIA, spécialistes de l’aéronautique.

Contrairement à une assistance téléphonique, l’expert à distance voit immédiatement l’environnement de travail et peut guider l’opérateur par incrustation de flèches, d’indications et d’images dans ses lunettes. Les ambigüités de dialogue disparaissent. Une étude a démontré également un gain de temps de 10 % par rapport à un système de visioconférence classique, avec une préférence marquée (ergonomie, correction des erreurs en temps réel). Le marché ciblé est celui du diagnostic et de la maintenance industrielle, ainsi que la formation (aéronautique, médicale). L’entreprise sera créée prochainement. Des contacts ont été pris en séance avec des représentants de Total et d’Aerospace Valley.

 

Novo3D "Nouvelles applications industrielles par l'apport de la réalité virtuelle en 3D et en temps réel" / Jean-Philippe Fillié, Dominique Lyoen

L’entreprise développe des reconstitutions historiques et archéologiques en 3D, en particulier pour des solutions de visualisation 3D temps réel via des lunettes immersives. Le marché ciblé est principalement muséographique.

> Plus d’infos : http://www.novo3d.fr/site/

 

>> Pour plus d’informations et pour obtenir les coordonnées des différents participants, n’hésitez pas à contacter Claude Pascal (Port. 06 80 38 06 60 – pipole@wanadoo.fr) ou Delphine Macron (Tél. 05 57 57 84 90 – d.macron@aquitaine-dev-innov.com).