Les grands groupes s’engagent pour le développement des PME et leurs projets innovants

Une action créati

Contacts


Président du CREATI Aquitaine


ADI – Aquitaine Développement Innovation

Une action CREATI > Actualités

Actualité du 27 01 2015 [ - ]

Réunion CREATI du 21 février 2013 - Herakles

45 personnes du Réseau CREATI, dont des représentants d’Airbus, du CEA, de Thales et de Total, avaient répondu à l’invitation d’Herakles. Jean-Didier Thillier, Responsable de la Propriété Industrielle d’Herakles et membre fondateur du CREATI, rappelait en introduction l’originalité de cette interface conviviale qui fête cette année ses 20 ans d’existence : « un réseau de grands groupes engagés, toujours prêts à accueillir des porteurs de projets et à leur apporter leur soutien ». Gérard Frut, Directeur Général Adjoint et Directeur de la Stratégie d’Herakles, a présenté ensuite le groupe et les actions régionales qu’il conduit, comme par exemple le programme collaboratif ARCOCE pour le développement des arrières-corps en Composites à Matrice Céramique pour turboréacteurs.

> Plus d’infos sur Herakles (groupe Safran) :www.herakles.com

 

Collaboration entre Airbus et des PME aquitaines - Exemple du projet "For a blue sky" : nouvelle définition d'un espace aéroportuaire / Jean Silva (Airbus Prosky) et Patrick Lesueur (Veleane)

Airbus Prosky lance actuellement un projet collaboratif d’envergure en partenariat avec Astrium, Cassidian, plusieurs PME innovantes de Bordeaux Technowest (Veolane, M3 Systems, ID Wind…), l’ENAC, l’ENSEIRB, l’Institut de Cognitique… En s’appuyant sur le soutien de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, il s’agit d’améliorer les performances des infrastructures aéroportuaires pour faire voler les avions dans de meilleures conditions. Comme le fait remarquer Jean Silva, Responsable Ingénierie et R&D Airbus Prosky : « Un avion qui reste au sol est un avion qui coûte cher. Le manque de fluidité du trafic est parfois un facteur bloquant pour la mise en service d’avions supplémentaires. »

Bordeaux-Mérignac a été choisi comme « aéroport pilote » pour ses capacités de développement et la présence des drones. La même approche est amorcée dans plusieurs aéroports dans le monde, notamment à Singapour.

L’objectif du projet est de mettre en place un véritable plateau technique pour le développement de nouveaux produits, procédés et services. Une appréhension globale de l’aéroport qui explorerait de nombreuses pistes d’amélioration possibles :

  • Espace aérien : interconnexion des avions pour que chacun ait une vision 4D de la position des autres, allocation temporaire de l’espace pour usages civils/militaires/drones/…
  • Piste : optimisation des escales
  • Bagages
  • Flux de passagers
  • Stratégies commerciales des boutiques

Le projet se déroulerait en 3 phases, et serait bâti de façon à « industrialiser » ultérieurement le processus dans d’autres aéroports :

1.      Simulation intégrant l’activité aérienne civile, militaire et des drones, s’intégrant dans le projet SESAR (ciel unique européen)

2.      Optimisation des éléments existants

3.      Investissements possibles

 

Actuellement en cours de montage, ce projet peut encore intégrer de nouveaux partenaires : un appel à candidatures est lancé auprès des entreprises intéressées.

 

Novaltess : la mosaïque numérique / Jean-Pierre Grenier

Créée en 2011 et implantée dans la pépinière de Villenave d’Ornon, Novaltess est une Jeune Entreprise Innovante cherchant à rendre accessible la mosaïque traditionnelle. « Le procédé classique, très cher, nécessite un temps de pose de 300 h/m². » explique Jean-Pierre Grenier. « Grâce à notre précédé, nous fournissons un résultat identique 25 fois plus rapide et 5 fois moins cher ! » Le secret de ce changement d’échelle : la fabrication de 200 éléments de mosaïques intégrés en 1 seule pièce. L’entreprise utilise une argile locale d’e très bonne qualité mais rencontre des problèmes techniques pour l’usinage de ses moules : accès difficiles aux fournisseurs et prix trop élevés. L’usage du gaz lui étant interdit, elle ne dispose par ailleurs que d’un four électrique produisant une cuisson insuffisamment homogène.

Total propose son aide pour aider l’entreprise à modéliser les mouvements d’air dans son four. Herakles peut également la faire bénéficier de son savoir-faire en matière de poudres et d’usinage.

> Plus d’infos :http://www.novaltess.fr

 

Bigarren Bizi : procédé Industriel de transformation de cartes électroniques en métaux / Stéphane Peys

L’entreprise se positionne sur le traitement des cartes dans le cadre du recyclage des matériaux électroniques. Il s’agit d’un marché énorme (500 000 T de déchets à traiter par an en Europe) sur lequel de grands opérateurs sont incontournables (3 grandes usines en Europe). Bigarren Bizi souhaite se positionner en aval pour le traitement des cartes en déchets ultimes. Il utilise pour cela la spectroscopie LIBS qui permet une caractérisation des composés en vue de leur extraction sous forme de poudres pures à 85-90 %..

L’entreprise qui réalise pour l’instant l’essentiel de son chiffre d’affaires dans le domaine du câblage électrique, envisage d’investir cette année dans une unité pilote basée à La Brède et permettant de traiter 1 T de déchets par jour. « A terme, c’est une usine de plus grosse capacité qu’il faudrait en région Aquitaine : une capacité de traitement de 10 T/jour pour un investissement de 15 M€ et 15 salariés. » confie Stéphane Peys. Pour cela, l’entreprise souhaite renforcer ses fonds propres et sollicite l’appui du réseau CREATI, notamment afin de développer son savoir-faire en matière de manipulation des poudres. Des contacts sont pris en séance avec Herakles à ce sujet.

> Plus d’infos :www.bigarrenbizi.info

 

Schengler Industrie : véhicule d'avitaillement aéroportuaire / Pascale Pubert

Créée en 2009 avec une expérience de 10 à 15 ans, la société aménage des véhicules d’avitaillement pour les avions en aéroports. « Ces véhicules ne sont pas des camions-citerne ! Ils intègrent de nombreux systèmes spécifiques (anti-débordement…), nécessitant des compétences en hydraulique, mécanique, électronique, pneumatique, etc. Il n’y a pas d’école pour apprendre notre métier ! » explique Pascale Pubert. L’entreprise intervient sur 103 aéroports en France, essentiellement pour de la réparation et du dépannage. Depuis quelques années, elle a aussi mis au point des produits propres comme une poignée homme-mort ou un enrouleur de câble de masse. Plus récemment, elle a franchi un niveau supérieur en mettant au point une passerelle. Actuellement en phase terminale d’essais et de certification CE, celle-ci a bénéficié d’une aide de la Région Aquitaine et d’un accompagnement d’Aquitaine Développement Innovation sur le plan du design.

En 2013-2014, Schengler Industrie souhaite se lancer dans la fabrication de véhicules neufs. Le marché français est d’une vingtaine de véhicules par an pour un tarif avoisinant 200 à 250 k€ par véhicule. Ce projet nécessiterait le recrutement d’un ingénieur pour la mise au point du châssis et éventuellement d’un équipement logiciel supplémentaire, ainsi qu’un nouvel accompagnement pour le design (ADI / département Prospective Design).

Total propose une mise en relation avec les divisions concernées du groupe selon leur cahier des charges, ainsi qu’une éventuelle aide financière.

> Plus d’infos :http://www.schenglerindustrie.com/

 

Réseau Entreprendre en Aquitaine / Ethel Le Bobinnec, Myriam Durand

Présent dans 47 régions françaises, le réseau accompagne les entreprises à travers un appui humain et financier (prêts d’honneur à taux zéro sur 5 ans). En Aquitaine, Novaltess fait notamment partie d’entre eux.

> Plus d’infos : http://www.resau-entreprendre.org

 

>> Pour plus d’informations et pour obtenir les coordonnées des différents participants, n’hésitez pas à contacter Claude Pascal (Port. 06 80 38 06 60 – pipole@wanadoo.fr) ou Delphine Macron (Tél. 05 57 57 84 90 – d.macron@aquitaine-dev-innov.com).