Les grands groupes s’engagent pour le développement des PME et leurs projets innovants

Une action créati

Contacts


Président du CREATI Aquitaine


ADI – Aquitaine Développement Innovation

Une action CREATI > Actualités

Actualité du 14 10 2011 [ - ]

Le réseau CREATI accueilli par Total à Lacq (64), le 28 septembre 2011

Le réseau CREATI a été accueilli le 28 septembre, par Total Développement Régional (TDR) au Centre de Formation de Lacq (64). 70 participants de grands groupes, petites et moyennes entreprises ou partenaires économiques locaux étaient présents sur ce site industriel de Total en voie de reconversion (perspective de l’arrêt de l’exploitation commerciale en 2013) pour échanger sur le soutien technologique aux PME.

A Pau, TDR a conventionné avec Adour Compétitivité pour aider des PME à « grandir » par l’immatériel. 3 étapes : écoute, recherche de solutions, accompagnement de proximité, qui viennent en complément de l’aide technique et financière des grands groupes.

Yves Tournié, Directeur de Total Développement Régional, a réaffirmé l’engagement du groupe dans cette démarche pour booster l’innovation et renforcer le tissu économique local. Il ajoute que « l’innovation des PME-PMI est vitale pour la bonne santé d’un territoire » et précise qu’en relais d’Oséo, TDR finance maintenant le « D » de la R&D sous forme de prêt différé, prenant ainsi le risque industriel aux côtés des PME (environ 10 % des 6 M€ injectés). Par le biais du Pacte PME, Total souhaite rallier d’autres grands groupes à cette initiative afin de peser significativement en faveur du développement des PME.

Le Conseil régional d’Aquitaine et la CCI Pau-Béarn se sont joints à cet élan en faveur de l’innovation. Pascal Blehs, Directeur de l’Industrie au Conseil régional, a indiqué que la Région encourage les grands groupes à devenir de véritables locomotives économiques. Comment ? En intégrant les PME plus en amont pour passer d’une logique de sous-traitance à une logique de co-développement. Les transferts de technologie sont plus que jamais encouragés afin de faire grandir les « pépites » industrielles régionales et faire émerger des ETI.

EKISTAK - Une cale d’échafaudage innovante en plastique recyclé

Il s’agit du 1er produit manufacturé destiné à cet usage : une alternative aux cales en bois traditionnellement utilisées dans le BTP. Les caractéristiques techniques du produit sont normées, offrant une garantie de sécurité pour les entrepreneurs. Le savoir-faire du fabricant est important mais le coût reste faible car le matériau travaillé est relativement grossier.

Animaderm – Une solution nouvelle aux allergies cutanées équines

L’entreprise a mis au point une substance naturelle, le Derfen, alternative à des produits vétérinaires récemment interdits. Elle est basée sur un principe végétal rare, difficile à extraire et à manipuler. Un projet en partenariat avec Phytocos et aidé par Oséo a permis de solutionner les problèmes d’extraction par identification moléculaire. Un second projet avec Total, co-financé par le dispositif ParTech, se termine actuellement afin d’émulsionner le produit très visqueux et en faciliter l’utilisation (pulvérisation de cheptels). Animaderm (actuellement 5 salariés) doit recruter 3 personnes supplémentaires avant la fin 2011. Selon Peggy Pensart, fondatrice d’Animaderm, « Le grand « plus » de ce type de partenariat, c’est que l’on n’est plus tout seul ! L’isolement est le pire ennemi des PME… »

Arelec – Des plasto-aimants « made in Aquitaine » pour l’automobile et l’électro-ménager

Leader des aimants et dispositifs magnétiques, l’entreprise a lancé un projet en partenariat avec Total, co-financé par le dispositif Pa rTech, afin de relocaliser sa production de plasto-aimants : mise au point d’une nouvelle formulation améliorant les propriétés magnétiques. Ce projet devrait se prolonger par une phase plus importante pour la mise au point d’aimants très fins destinés aux dispositifs d’affichage.

AE&T – Systèmes de sécurité optimisés pour l’industrie

Société béarnaise de 46 personnes, spécialiste des produits de sécurité pour l’industrie, AE&T conduit un projet avec Total afin d’adapter la transmission de données par courants porteurs (CPL) à ses matériels de sécurité destinés à l’évacuation des personnes. Le dispositif ParTech finance la première phase de cette étude qui devra conduire à un gain de performance significatif. Denis Porteur, Directeur Général d’AE&T ajoute, sur un autre plan : « Le fait de pouvoir mettre en avant le soutien du Conseil régional Aquitaine et un partenariat technique avec un groupe prestigieux nous crédibilise. »

Fonnus – Un navire à effet de sol

La sustentation est une technologie à très fort potentiel : 50 à 60 % d’économie d’énergie à charge égale par rapport à un avion ou un navire. L’entreprise souhaite développer une gamme de produits utilisant cette technologie, en premier lieu un navire de 12 places pour le transport côtier et inter-îles. Elle recherche des partenariats industriels en vue de la réalisation d’un prototype.

Innoveox – Valorisation de déchets et d’effluents industriels sur sites

L’entreprise utilise la technologie de l’eau supercritique (3 brevets), très compétitive par rapport aux procédés traditionnels d’incinération et offrant l’avantage d’un traitement sur site. Innoveox recherche notamment des partenariats techniques sur les matériaux.

Duosun – Le solaire thermique autrement

L’idée de base est simple : positionner les absorbeurs thermiques perpendiculairement au soleil. Résultat : un gain d’efficacité important, une grande fiabilité d’utilisation (plus de problèmes d’étanchéité) et une souplesse unique en terme d’intégration, puisque la production de panneaux de fait au mètre, sur 12,5 cm de large. Cette configuration permet l’installation de panneaux en bordure de toiture, offrant un résultat beaucoup plus discret.

A l’issue de ces présentations, Gabrielle Marre a présenté le pôle de compétitivité Route des Lasers. En effet, les technologies photoniques sont intégrées par beaucoup de PME à un moment ou un autre de la chaîne de production. Les entreprises et les outils structurants du Pôle (centre technologique ALPhANOV, centre de formation continue PYLA) peuvent certainement leur apporter beaucoup. Quatre domaines d’activités stratégiques : composants lasers et procédés, équipements médicaux, instrumentation scientifique et équipements industriels, technologies et procédés pour énergies d’avenir et développement durable.

Pour terminer, Claude Pascal, Président du CREATI aquitain, a souhaité la bienvenue au groupe SPIE qui se joints aux grandes entreprises déjà membres du réseau aquitain.  Il a conclu cette matinée par un bref point d’avancement du dispositif ParTech 3 : 10 projets de PME ont été soutenus pour un budget total de près de 330 k€. La construction de la phase suivante de cette action collective est en cours avec la DIRECCTE et le Conseil régional.

Le CREATI tient a remercier particulièrement Philippe Desriac et Elias Agouri pour la qualité de l'organisation de cette journée.